4 octobre 2022

Comment accompagner la transformation numérique des entreprises de courtage ?

Artémis courtage est un courtier en crédit immobilier et en assurance qui compte plus de 450 collaborateurs partout en France, sans compter le réseau de mandataires.

Comment Whaller accompagne Artémis dans sa transformation numérique ?

Nous avons interviewé 👇🏻

Cécilia Pion
Chargée de Marketing
et de Communication au sein d’Artémis courtage.

 

 

Quels étaient vos besoins pour adopter un nouvel outil ?

Nous souhaitions disposer d’un réseau social collaboratif sécurisé qui puisse fédérer l’ensemble des salariés, des conseillers de vente à la direction générale. En même temps, nous voulions pouvoir le personnaliser, notamment aux couleurs de notre identité visuelle.

Nous avons donc retenu Whaller comme outil de communication interne.

 

Comment avez-vous structuré votre réseau Whaller ?

Whaller permet aux collaborateurs d’échanger entre eux – grâce aux sphères -, tant au niveau national que régional notamment lors de la construction d’une proposition faite à nos clients. Chez Artémis courtage, nous avons plusieurs interlocuteurs qui vont se servir de Whaller :

  • La direction commerciale et bancaire : chaque jour, elle communique sur le portail. Elle donne les dernières informations concernant les taux – très fluctuants à cause de la crise – et la réglementation.
  • La direction de la communication : elle apporte des supports de communication à tous les conseillers et à nos apporteurs d’affaires.
  • L’ensemble des collaborateurs : ils sont divisés par région et communiquent sur leurs réseaux respectifs sur des cas concrets ou des dossiers clients.

 

Comment s’est déroulée l’adoption de l’outil ?

Quand on est une entreprise qui grandit et qui évolue chaque jour, cela peut être difficile mais finalement, l’adoption de la plateforme s’est très bien passée au sein de la direction, on a su être pédagogue, en parler assez souvent, relancer le sujet. Tous les collaborateurs utilisent désormais la solution quasi-quotidiennement.

 

Quels sont vos usages de l’outil ?

Sur Whaller, on va vraiment pouvoir créer du contenu directement sur la plateforme collaborative. Par exemple, pour ma part, je vais me servir de la box de fichiers où je vais télécharger tous les supports de communication dont les conseillers auront besoin. Les accès et droits aux fichiers me permettent aussi de partager des documents avec nos apporteurs d’affaires ou nos partenaires banque et assurance.

La direction commerciale, quant à elle, se sert des sphères des collaborateurs pour adresser toutes les informations, comme l’actualité de taux évoqués préalablement. Par ailleurs, deux fois par mois, elle publie un magazine digital Avenue 70. Elle incite alors les salariés et les conseillers en particulier à le partager et à le relayer sur les réseaux sociaux. Cela créé de la valeur « de bouche à oreille » de l’interne vers l’externe.

Quant à la direction des ressources humaines, elle s’en sert aussi pour informer les collaborateurs lorsque cela est nécessaire.

Finalement, nous utilisons Whaller pour fluidifier notre communication interne, qui ensuite devient une communication externe.

 

Quelles sont les bonnes pratiques mises en place ?

Artémis courtage grandit et évolue vite. Grâce à sa souplesse, Whaller peut nous accompagner dans notre transformation, notamment numérique. L’outil permet de mettre en contact l’ensemble des directions du groupe. Il rapproche, notamment, les conseillers qui sont sur le terrain, des salariés travaillant au siège ou en agence.

Par ailleurs, l’outil étant hautement sécurisé, il permet à la direction générale de communiquer sereinement des documents qui sont destinés à un usage exclusivement interne.

Il faut privilégier l’utilisation de Whaller comme un réseau social à part entière.

Whaller proposant toute la palette des outils collaboratifs, très performants au demeurant, nous avons mis en place la bonne pratique de communiquer exclusivement via nos sphères Whaller afin de centraliser les informations sur un même canal. En effet, il convient de cesser d’utiliser tous les autres canaux intermédiaires comme les mails, les sms ou WhatsApp qui dispersent l’information, ce qui réduit l’efficacité.

 

Quelle évolution envisagez-vous ?

Notre principal enjeu pour l’avenir sera de réussir notre intégration dans le groupe Odealim. Il serait alors très intéressant de continuer à utiliser Whaller après la fusion, le but étant de rassembler nos deux équipes sur un seul et même outil collaboratif.

 

Quelle est la valeur ajoutée de la plateforme ?

Il y a trois points importants qui font la valeur ajoutée de Whaller :

  • le partage instantané d’informations contextualisées dans les sphères entre tous les métiers de la société,
  • le très haut niveau de sécurité, notamment exigé par les banques et les compagnies d’assurance,
  • la personnalisation à 100 % de l’outil.

In fine, tous ces atouts ont permis d’embarquer tous les collaborateurs et de réussir notre transformation numérique chez Artémis courtage.

 

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles recommandés